automate

Générateur.

On définit un automate pouvant se trouver dans un certain nombre d'états successifs. Les états sont indiqués par un index numérique. La succession des états autorisés est définie par une grammaire qui manipule des chaînes d'états.

Les axiomes définissent la chaîne des états initiaux. Ici 0.

Des productions peuvent définir la réécriture (par substitution) de certains états. Ainsi 0 peut se réécrire 0 1 5 0.

Générateur.

Pour chaque état défini de l'automate, on indique un vecteur qui indique l'action à accomplir : effectuer une rotation ( orientation du vecteur ), et avancer d'une longueur ( indiquée par la magnitude du vecteur ). L'action peut être visible (un segment est tracé) ou non ( il s'agit d'un simple déplacement ).

Itérations.
  • Phase 0- On part de l'état 0
  • Phase 1- Chaque état est réécrit par la chaîne d'états que sa production définit. Ici 0 1 5 0
  • Phase 2- A cette chaîne on applique les mêmes productions. On obtient 0 1 5 0   1 2 0 1   5 0 4 5   0 1 5 0
  • Phase 3- etc...
  • L'automate lit cette séquence d'état et se place dans les différents états successifs. A chaque état il effectue l'action indiquée par le générateur. Puis passe dans l'état suivant.